Warning: mysql_connect() [function.mysql-connect]: Access denied for user 'cejilo'@'10.1.4.20' (using password: YES) in /web/cejilo/www/zmongolia/aaa.php on line 7

Warning: mysql_select_db(): supplied argument is not a valid MySQL-Link resource in /web/cejilo/www/zmongolia/aaa.php on line 8
Les randonnées à cheval en Mongolie - Randos à cheval : Voyage de 11 à 12 jours dont 10 à cheval.
Voyage en Mongolie Voyages et randos à cheval
 
Accueil voyages en Mongolie Accueil - Voyages en Mongolie
voyage-en-mongolie-souligneur
Randonnées à cheval en Mongolie Randonnées à cheval
voyage-en-mongolie-souligneur
Mongolie - Voyages en 4x4 en Mongolie Voyages en 4x4    
voyage-en-mongolie-souligneur
Treks et randonnées à pied en Mongolie Randonnées à pied  
voyage-en-mongolie-souligneur
Randonnées en Mongolie en vélo ou vtt Randonnées à VTT    
voyage-en-mongolie-souligneur
Séjours en famille en Mongolie Séjour en famille    
voyage-en-mongolie
Hébergement, visites et interprètes en Mongolie Hebergement et interprètes
voyage-en-mongolie
Passage de la frontière Chine - Mongolie, en train, transsibérien, transmongolien, bus ou jeep Frontière Chine Mongolie
voyage-en-mongolie-souligneur
Tout savoir sur les VISAS Visas et Ambassades
voyage-en-mongolie-souligneur
 Ecrire par email à Cassiopée, agence franco-mongole en Mongolie Nous écrire
voyage-en-mongolie-souligneur

- - - Informations -

voyage-en-mongolie-souligneur
Informations nécessaires pour la préparation d'un voyage en Mongolie Le voyage en Mongolie 
voyage-en-mongolie-souligneur
Téléphone et électricité en Mongolie Téléphone électricité
voyage-en-mongolie-souligneur
Le réseau routier en Mongolie Le réseau routier
voyage-en-mongolie-souligneur
Idées de prix en Mongolie Les prix en Mongolie
voyage-en-mongolie-souligneur

- - - Société - Reportages

voyage-en-mongolie-souligneur
Reportage en Mongolie sur la vie d'un jeune homme souhaitant devenir lama Jeune moine futur lama
voyage-en-mongolie-souligneur
Reportage en Mongolie sur la vie d'une jeune femme couturière souhaitant devenir styliste de mode Couturière, styliste de mode
voyage-en-mongolie-souligneur
Reportage en Mongolie sur la vie d'un jeune homme technicien réparateur de téléphones Réparateur de téléphone
voyage-en-mongolie-souligneur
Reportage en Mongolie sur la vie d'une femme salariée d'une tannerie Employé de tannerie
voyage-en-mongolie-souligneur
Reportage en Mongolie sur la vie de l'un des plus importants lamas de Mongolie Lama Lovon de Mongolie
voyage-en-mongolie-souligneur
Reportage en Mongolie sur la vie d'une jeune femme destinée à devenir chamane Apprentie chamane
voyage-en-mongolie-souligneur
Reportage en Mongolie sur la vie d'une professeur de mongol langue étrangère Prof de mongol en anglais
voyage-en-mongolie-souligneur
Reportage en Mongolie sur la vie du chef d'une entreprise informatique Chef d'entreprise informatique
voyage-en-mongolie-souligneur
Reportage en Mongolie sur la vie d'un couple d'artistes peintres Couple d'artistes peintres
voyage-en-mongolie-souligneur
Autres reportages sur la société et la vie en Mongolie Autres articles sur la Mongolie
- - - Culture -
voyage-en-mongolie-souligneur
Livres sur la Mongolie Livres sur la Mongolie
voyage-en-mongolie-souligneur
Films sur la Mongolie Films sur la Mongolie
voyage-en-mongolie-souligneur
Alphabet et lexique de langue mongole Alphabet et lexique mongol
voyage-en-mongolie-souligneur
Galeries photos sur les randos à cheval en Mongolie Photos Randos cheval
voyage-en-mongolie-souligneur
- - - Documents
voyage-en-mongolie-souligneur
Atlas routier et cartes IGN détaillées de Mongolie Atlas et cartes de Mongolie
voyage-en-mongolie-souligneur
Dictionnaires et méthodes de langue mongole Méthodes et dictionnaires
voyage-en-mongolie-souligneur
Conditions générales des voyages, séjours, treks et randos à cheval en Mongolie Conditions générales
voyage-en-mongolie-souligneur
Accueil voyages Qui sommes nous ?
voyage-en-mongolie-souligneur
 
  Connexion :
 
Pour nous contacter, [cliquez-ici].
 
Par téléphone en Mongolie :

- Suvdaa : +976 99 10 09 02
- Ceji :      +976 99 12 87 20

Voyage Mongolie Rando Cheval Trek Randonnée Gobi Nomades pleine Nature Paysage Yourte Mongol Vacances  Guest-House

Organisation de voyages, de séjours et de randonnées à cheval en Mongolie. Randos à cheval et à pied, séjours, treks, voyages en 4x4 au meilleur prix.

Rando cheval en Argentine
 Les randonnées à cheval en Mongolie - Randos à cheval : Voyage de 11 à 12 jours dont 10 à cheval.

Je m'appelle Sukhbaatar, j'ai 27 ans, je suis né à Ulaan-Baatar. Mes parents habitaient à Tuv Amak, où j'ai passé toute mon enfance. Tuv Amak est un village situé à une cinquantaine de kilomètres de la capitale. J'ai cinq frères et six soeurs. Je suis le sixième enfant et le quatrième fils. Mon père était agriculteur et ma mère travaillait au centre de services domestiques de l'Etat. Un service qui existait à l'époque soviétique et où on réparait un peu tout, les chaussures, les vêtements et les appareils. Mes parents sont âgés de près de soixante-dix ans et ne travaillent plus maintenant.

Mon enfance a été particulièrement heureuse. Je ne me suis jamais ennuyé. Comme nous étions beaucoup de frères et soeurs nous étions toujours en train de jouer. Je me rappelle que le matin, le premier levé choisissait ses habits et le dernier ne trouvait que ce qu'il restait. Nous faisions chaque jour un concours du mieux habillé. Je me rends compte maintenant combien ces années étaient heureuses. J'étais sans soucis ce qui n'est plus le cas une fois adulte.

Après les études secondaires, je suis entré à l'université d'agriculture de Mongolie, à Ulaan-Baatar. Comme nous étions pauvre et que notre famille était considérée comme famille nombreuse, j'ai bénéficié sans trop de difficulté d'une bourse de l'Etat pour la première année. Je vivais chez ma soeur, à Ulaan-Baatar. Dans mon université il existe un bon système : les résultats sont récompensés par une remise sur les frais de scolarité. La seconde année j'ai payé un peu moins cher et la cinquième année je n'ai rien payé du tout car j'ai toujours eu des prix d'excellence. Comme mon père était agriculteur, ce n'était pas difficile.

Après l'université, avec mes copains, nous avons fait plusieurs voyages dans l'est du pays pour acheter la laine de mouton et de chameau et la revendre aux chinois. Nous avons également vendu du cuir dans les mêmes circonstances. Ce sont les seuls voyages que j'ai fait en Mongolie ou ailleurs.

J'aurais pu poursuivre mes études et devenir enseignant. C'est ce que mes professeurs m'ont proposé mais cela ne m'intéressait pas beaucoup et je n'avais pas plus envie d'aller vivre à la campagne. Je m'intéressais beaucoup au fonctionnement des appareils. A quatorze ans, j'ai réparé le four. Mes parents étaient fiers de moi et très heureux de ne pas avoir à acheter un nouveau four. Je l'avais totalement démonté. J'avais observé comment il était fait et j'avais compris qu'un fil avait fondu. Il ne me restait plus qu'à réparer, ce que j'avais fait.

Durant mes études, deux copains qui poursuivaient les mêmes études que moi ont commencé à se lancer dans la réparation de téléphones. Après les cours, ils allaient au centre Mobicom et réparaient des téléphones. Ils pouvaient ainsi payer les frais de scolarité, les fournitures et la nourriture.

Comme je l'ai dit, j'aimais naturellement comprendre comment les appareils fonctionnaient. J'aimais aussi faire des maquettes fonctionnelles et je participais à l'école aux "concours de jeunes créateurs". Le travail de mes amis me plaisait.

Mon métier me plaît. Je suis maître de mon temps et de ma charge de travail. Pourtant, ce n'est pas un métier facile. Je paye deux cents dollars par moi la location du comptoir. Comme nous pouvons tenir à deux derrière un comptoir, je le partage avec un ami et je divise les frais. Les six réparateurs que nous sommes, installés sur les trois comptoirs accolés venons de la même université. Nous échangeons des informations mais ce n'est pas le cas de tout le monde. Il y a de la concurrence entre les réparateurs et la plupart conservent leurs informations. J'ai maintenant un bon niveau et je suis considéré comme un bon technicien.

 

Je me documente sur internet aidé par un ami car je ne lis pas très bien l'anglais. J'ai également un ami au Japon qui me donne des informations sur les dernières techniques et matériels en électronique. J'apprends tout ce que je peux sur les livres, auprès de mes connaissances, par tous moyens.

Maintenant, je comprends assez facilement les schémas électroniques. Le principe est toujours le même. La plupart des matériels de réparation et les pièces viennent de Chine. J'achète des téléphone d'occasion ou en panne pour récupérer des pièces détachées que j'utilise ou que je revends. Je répare les portables mais aussi les lecteurs MP3 et des composants informatiques.

Les meilleurs portables sont les Nokia. Ils sont de bonne qualité, les pièces sont pas chères et ils sont pratiques et pas chers. Je répare aussi des lecteurs MP3 ou des composants informatiques.

Mes revenus sont irréguliers. Je peux gagner cinquante mille tugrugs dans une journée ou rien du tout. Le plus souvent, je gagne entre vingt et trente mille. Je travaille tous les jours de la semaine, dimanche compris mais je peux m'absenter si je le décide.

Le travail n'est pas toujours facile, quelquefois j'ai des portables très chers à réparer. Il y a toujours un risque que je fasse une mauvaise manipulation et que je l'endommage. Cela m'est déjà arrivé. Soit je peux réparer, soit je  rembourse. Une fois, un client m'a amené un portable qui avait dû passer dans la machine à laver. Quand je lui ai dit qu'il était mouillé il a voulu me faire croire qu'il l'avait acheté neuf la veille et que c'était ma faute. Je l'ai adressé au technicien spécialisé à qui j'ai expliqué l'affaire et comme celui-ci est certifié il a prouvé que le portable avait été complètement mouillé dans l'eau. Parfois les clients s'énervent ou me prennent de haut ou me critiquent vertement si je leur dis que leur portable est irréparable. Ces manières me découragent un peu quelquefois.

Mon hobby c'est le sumo. Je suis un fan du grand lutteur Davgadorj. Il est déjà un champion national en lutte mongole et commence à gagner au Japon en compétition de sumotoris. J'aime aussi le basket et le billard.

Ma femme travaille à Mobicom. Nos métiers sont assez voisins. Nous avons un fils âgé de dix-huit mois. Nous vivons chez mes beaux-parents qui gardent notre enfant. Nous n'avons pas encore de voiture. J'ai envie de vivre avec ma femme et mon fils dans une maison qui serait à nous. On essaie d'économiser petit à petit. Nous n'arrivons pas à économiser bcp mais j'espère que nous y arriverons bientôt. Je suis bouddhiste. Ce sont mes parents qui m'ont enseigné.

Je pense que les hommes politiques oublient vite les intérêts du peuple qui les a élu. Ils ne tiennent pas leurs promesses. Je m'intéresse peu à la politique. La démocratie je pense que c'est une liberté pour le peuple et qu'il y a une plus grande variété des activités mais la société actuelle pouse certaines personnes à la pauvreté et à l'alcoolisme.

Dans le futur, j'aimerais bien inventer un portable moi-même. Je pense que les mongols sont tout à fait capable de faire des portables. Ce sera peut-être mon fils qui le fera.

Je suis optimiste pour la Mongolie car il y a beaucoup de jeunes et les jeunes sont dynamiques et travailleurs. Il y a une certaine émulation, chacun essaie d'être meilleur que les autres. On pourrait se développer très vite. Je pense aussi que les mongols sont capables de vivre n'importe où et de s'adapter à n'importe quel endroit. Nous avons de bonnes capacités intellectuelles.

 


Cassiopée - Agence de voyages réceptive en Mongolie
- - Voyages, treks, séjours et randonnées à cheval en Mongolie au meilleur prix - -
Sukhbaatar Duureg - 6-r khoroo – Zaluuchuudiin urgun chuluu 2/1 - Ulaan-Baatar - Mongolie
Tel. +976.11316193 - Pobox 733 - 211238 - Ulaan-Baatar - Mongolie
- - - - - - - - - - - - - -
Textes et photos - Tous droits réservés - Mongolie - 2005 - MAJ 03/2012 - CEJI
Partenaires : Randos à cheval en Argentine Voyages au Sahara en Tunisie